Aller au contenu
Navigation par thématique
Menu de la section eau

Macroinvertébrés benthiques

Les macroinvertébrés benthiques, ou benthos, sont des organismes sans colonne vertébrale et visibles à l’œil nu, comme les insectes, les mollusques, les crustacés et les vers, qui habitent le fond des cours d’eau et des lacs. Certains insectes, comme l’éphéméroptère, habitent le cours d’eau pendant leur vie larvaire, tandis que d’autres, comme certains coléoptères, passent toute leur vie, larvaire et adulte, en milieu aquatique.

Gastéropode
Éphéméroptère -
Heptageniidae
Coléoptère de la famille des Haliplidae
Coléoptère -
Haliplidae

Ils sont un important maillon de la chaîne alimentaire des milieux aquatiques, car ils sont une source de nourriture pour plusieurs espèces fauniques. Les macroinvertébrés benthiques sont également reconnus pour être de bons indicateurs de la santé des écosystèmes aquatiques en raison de leur sédentarité, de leur cycle de vie varié, de leur grande diversité et de leur tolérance variable à la pollution et à la dégradation de l’habitat. Ils cumulent les effets des perturbations physiques, biologiques et chimiques des cours d’eau, ce qui permet d’évaluer les répercussions réelles de la pollution et de l’altération des habitats aquatiques et riverains sur les écosystèmes aquatiques.

Plus précisément, le suivi de ces organismes est utile pour :

  • Évaluer l’état de santé des écosystèmes aquatiques;
  • Suivre l’évolution de l’état de santé d’un cours d’eau au fil du temps;
  • Évaluer et vérifier l’impact d’une source de pollution sur l’intégrité de l’écosystème;
  • Évaluer les effets des efforts de restauration des habitats et de la qualité de l’eau;
  • Documenter la biodiversité du benthos dans les cours d’eau.

Le suivi de ces organismes est réalisé dans des cours d’eau peu profonds où il est possible de se déplacer à gué, comme les ruisseaux ou les petites rivières. La récolte des organismes benthiques s’effectue sur le substrat naturel, dans des cours d’eau au substrat grossier et au substrat meuble. C’est à partir de la composition de l’échantillon récolté que l’état du milieu est évalué.

Réseau de suivi du benthos (RSBenthos)

Le RSBenthos est en place depuis 2010 dans les cours d’eau au substrat grossier ou meuble. Il comporte 17 stations permanentes échantillonnées une fois par année à l’automne, et 100 stations rotatives échantillonnées à l’automne tous les cinq ans. Une grande proportion de ces cours d’eau sont situés dans les basses-terres du Saint-Laurent, le territoire le plus urbanisé et le plus agricole du Québec.

Plusieurs paramètres d’accompagnement sont évalués aux stations d’échantillonnage des macroinvertébrés afin de qualifier l’hospitalité du milieu pour ces derniers. Ces paramètres permettent d’établir un indice de qualité de l’habitat (IQH) et un indice de qualité de la bande riveraine (IQBR). De plus, des échantillons d’eau sont prélevés et analysés pour les paramètres suivants :

  • Stations permanentes (un prélèvement par mois de mai à octobre) : pH, turbidité, conductivité, nitrates et nitrites, azote ammoniacal, azote total, phosphore total persulfate, carbone organique dissous, solides en suspension, coliformes fécaux, chlorophylle a;
  • Stations rotatives (un prélèvement par mois de juillet à septembre) : conductivité, nitrates et nitrites, azote ammoniacal, azote total, phosphore total persulfate, carbone organique dissous, solides en suspension, turbidité, pH.

Indices de santé du benthos

Deux indices de santé du benthos servent à évaluer le niveau d’intégrité des petits cours d’eau. Ils sont composés de six variables de communauté : deux variables concernent la richesse taxonomique, deux touchent la composition taxonomique, et deux ont trait à la tolérance à la pollution.

L’ISBg est l’indice de suivi du benthos (ISB) qui évalue l’intégrité des cours d’eau à substrat grossier. Il s’exprime sur une échelle de 0 à 100, 100 étant la meilleure valeur. Il comprend cinq classes d’intégrité : « très bonne », « bonne », « précaire », « mauvaise » et « très mauvaise ». Le seuil de bon état (biocritère) est établi à 72,7, ce qui correspond aux classes « bonne » et « très bonne ».

Pour en savoir plus sur l’ISBg et ses variantes

L’ISBm évalue l’intégrité des cours d’eau à substrat meuble. Il s’exprime également sur une échelle de 0 à 100, 100 étant la meilleure valeur. Il comprend quatre classes d’intégrité : « bonne », « précaire », « mauvaise » et « très mauvaise ». Le seuil de bon état (biocritère) est établi à 81,6, ce qui correspond à la classe « bonne ».

Pour en savoir plus sur l’ISBm

Carte des stations d’échantillonnage du Réseau de suivi du benthos et des projets spéciaux (PDF, 1,4 Mo)

SurVol Benthos

Le protocole utilisé pour les cours d’eau à substrat grossier a mené à la création d’un programme de surveillance simplifié, SurVol Benthos, dont les principaux utilisateurs sont les organismes de bassin versant (OBV). Ce programme, coordonné par le Groupe d’éducation et d’écosurveillance de l’eau (G3E), comprend une formation au terme de laquelle une certification en identification des marcroinvertébrés est obtenue. Ce volet est accessible à des non-spécialistes et les résultats, quoique moins précis, sont valides scientifiquement. Il est issu d’un partenariat entre le Ministère et le G3E. Un bilan de SurVol Benthos 2006-2015 (PDF, 4,2 Mo) est disponible.

Documents de référence

Rapports portant sur l’élaboration des indices :

Projets de gestion intégrée de l’eau par bassin versant en milieu agricole :

Outil interactif :

  • Atlas de l’eauCet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre. : Les valeurs de l’ISBg et de l’ISBm et l’indice de la qualité de la bande riveraine (IQBR) sont disponibles dans la couche « Qualité de l’eau », option « Cours d’eau ». On y trouve également de l’information sur les aires de drainage des stations de suivi du benthos et sur l’utilisation du territoire.

Guides et protocoles :

Autres publications :

À quel point était-il facile d'obtenir l'information que vous recherchiez aujourd'hui ?
Facile Difficile