Aller au contenu
 
Ministère de l'Environnement
et de la Lutte contre les changements climatiques
Recherche Quebec.ca
Navigation par thématique
Menu de la section ministère

Communiqué de presse

Enfouissement sanitaire en Gaspésie et dans le Bas-Saint-Laurent
Le commissaire enquêteur du ministère de l'Environnement tiendra des auditions publiques à New-Richmond et à Gaspé les 23 et 25 mars

Sainte-Anne-des-Monts, le 16 mars 2004 – À la suite du mandat qui lui a été confié par le ministre de l’Environnement, M. Thomas J. Mulcair, le 16 février dernier, M. Camille Genest, commissaire enquêteur au ministère de l’Environnement, entendra les représentations, les positions et les opinions des citoyens, des groupes ou associations ainsi que celles des représentants des municipalités et des MRC lors de séances d’audition publique qui auront lieu le 23 mars à New-Richmond et le 25 mars à Gaspé. Elles se tiendront de 14 h à 18 h. Au besoin, elles pourront se poursuivre en soirée, à compter de 19 h.

Dans le contexte de son enquête, M. Genest a le mandat d’identifier des solutions aux problèmes de disponibilité des lieux d’enfouissement sanitaire liés à la fermeture prochaine des sites de Matane, de Sainte-Anne-des-Monts, de New-Richmond et de Padoue.

M. Genest colligera l’ensemble des renseignements pertinents à la gestion et à l’élimination des matières résiduelles en provenance des municipalités situées dans les régions du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie. Il fera le point sur les avantages, pour les municipalités, d’exploiter en commun un ou plusieurs lieux d’enfouissement ainsi que sur la possibilité, pour celles-ci, de fournir des services d’élimination sur le territoire d’une autre municipalité et sur l’obligation éventuelle de recevoir des matières résiduelles provenant de municipalités qui ne font pas partie de leur territoire.

L’information recueillie lors de cette enquête permettra au ministre d’exercer, le cas échéant, le pouvoir d’ordonnance que lui confère l’article 61 de la Loi sur la qualité de l’environnement.

Qu’elle soit adoptée à l’issue de négociations entre les municipalités concernées ou qu’elle découle des constatations du rapport d’enquête, toute solution retenue devra respecter les normes en vigueur, notamment quant à la sécurité environnementale des lieux d’enfouissement.

Toute personne qui aurait des renseignements à communiquer dans le cadre de cette enquête peut le faire en communiquant directement avec le commissaire enquêteur au (418) 521-3861, poste 4683. Ce dernier doit remettre son rapport au ministre de l’Environnement au plus tard le 20 avril 2004, conformément à son mandat.

- 30 -

SOURCES :

Pascale St-Pierre
Attachée de presse
Cabinet du ministre de
l'Environnement
Tél. : (418) 521-3911
Claude Côté
Conseiller en communication
Service des communications et de la coordination
Direction régionale de la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine
Ministère de l’Environnement
Tél. : (418) 727-3511, poste 286

 

À quel point était-il facile d'obtenir l'information que vous recherchiez aujourd'hui ?
Facile Difficile