Ministère de l’Environnement, de la Lutte contre les changements climatiques, de la Faune et des Parcs
Recherche Quebec.ca

Le traitement des plaintes à caractère environnemental

Liens utiles

Politique ministérielle sur le traitement des plaintes à caractère environnemental (PDF, 184 ko)

Formulaire de plainte à caractère environnemental

Si vous avez été témoin d'une activité qui ne semble pas conforme aux lois environnementales applicables au Québec, il vous est possible de faire une plainte à caractère environnementale.

La plainte à caractère environnemental consiste à signaler une activité dont il y a lieu de croire qu’elle n’est pas conforme aux lois et aux règlements administrés par le Ministère. Il peut s’agir, par exemple :

  • d’un épandage de lisier trop près d’un puits d’eau potable;
  • de matières résiduelles dangereuses mal entreposées;
  • de fumée noire provenant de la cheminée d’une usine;
  • de la présence de machinerie lourde dans le lit d’un cours d’eau.

Le ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques a pour mission d’assurer la protection de l’environnement et des écosystèmes naturels pour contribuer au bien-être des générations actuelles et futures. Pour assurer cette mission, il veille au respect des lois environnementales du Québec en vérifiant la conformité environnementale des activités.

En tant que citoyennes et citoyens, vous pouvez aussi jouer un rôle en signalant au Ministère toute activité, dont vous auriez été témoin, qui semble nuire à l’environnement.

Déposer une plainte

Les directions régionales du contrôle environnemental du Ministère sont responsables du traitement des plaintes à caractère environnemental. Vous devez déposer votre plainte ou faire votre signalement au bureau qui dessert la région où se déroule l’activité faisant l’objet de la plainte. Celle-ci peut être transmise par le formulaire de plainte à caractère environnemental, par la poste ou par téléphone.

Pour faciliter le traitement de la plainte, indiquez si possible les renseignements suivants :

  • la nature, la date et l'heure de l'activité;
  • le lieu précis de l'activité et le trajet pour s'y rendre;
  • l'identité du responsable de l’activité;
  • si cela est pertinent, une photographie montrant les dommages;
  • votre nom et vos coordonnées afin que le Ministère puisse vous joindre.

Il est également possible de déposer une plainte en conservant l’anonymat. Toutefois, le Ministère ne sera pas en mesure de vous renseigner sur les suites données à votre plainte.

Traitement de la plainte

Dans un premier temps, le contrôle environnemental s’assure que la plainte relève bien de sa compétence, c’est-à-dire qu’il a le pouvoir d’intervenir en vertu de la législation environnementale québécoise. Il se peut effectivement que le traitement de votre plainte soit du ressort de votre municipalité ou d’un autre organisme ou ministère.

Le Ministère s’engage à accuser réception de votre plainte transmise par écrit dans les 5 jours ouvrables suivant sa réception. Votre plainte sera traitée avec attention et en toute confidentialité.

Un inspecteur du Ministère communiquera avec vous dans les 10 jours ouvrables suivant la réception des informations nécessaires au traitement de votre plainte afin de vous informer des suites qui y seront données. Il a le mandat de vérifier si l’activité signalée est conforme à la réglementation environnementale. Il traitera votre plainte le plus rapidement possible, selon la nature et l’ampleur des impacts environnementaux réels ou potentiels.

Dans la plupart des cas, l’inspecteur se rend sur place pour inspecter les lieux et les installations et, au besoin, pour prélever des échantillons. S’il observe un manquement, il en informe le responsable et lui demande de corriger la situation.

Dans l’éventualité où un service reçu n’était pas à la hauteur de vos attentes, communiquez avec la directrice ou le directeur de l’unité administrative chargée du traitement de votre dossier, afin de discuter de la situation et de tenter de trouver une solution.

Si une insatisfaction persiste au terme de cette démarche, vous pouvez vous adresser à la Direction des renseignements, de l’accès à l’information et des plaintes sur la qualité des services, aux coordonnées suivantes :.

Direction des renseignements, de l’accès à l’information et des plaintes sur la qualité des services
Ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques
675, boulevard René-Lévesque Est, 29e étage, boîte 13
Québec (Québec) G1R 5V7
Téléphone : 418 521-3859 (frais d’appel acceptés)
Télécopieur : 418 643-0083
Courriel : plaintes@environnement.gouv.qc.ca

Si les efforts déployés pour vous servir et traiter votre plainte ne sont pas à la hauteur de vos attentes, contactez le Protecteur du citoyen aux coordonnées suivantes :

Protecteur du citoyen
800, place D’Youville, 19e étage
Québec (Québec) G1R 3P4
Téléphone : 1 800 463-5070
Télécopieur : 1 866 902-7130
Courriel : protecteur@protecteurducitoyen.qc.ca

Après le traitement de la plainte

Dans le cas où l’activité signalée n’est pas conforme, l’inspecteur vérifie si les corrections demandées ont effectivement été appliquées et assure, au besoin, une surveillance appropriée de l’activité. Dans la majorité des cas, l’intervention d’un inspecteur permet de corriger la situation.

Cependant, il peut être nécessaire de mener une enquête en vue d’intenter une poursuite pénale pour sanctionner l’infraction. Pour cela, une preuve hors de tout doute de l’infraction doit être établie par un enquêteur du Ministère. Celle-ci est ensuite déposée au bureau du procureur général du ministère de la Justice qui émet, s’il estime la preuve suffisante, un constat d’infraction au présumé contrevenant. Les inspecteurs n’ayant pas le pouvoir de donner des amendes, seul un juge peut imposer une telle sanction à un contrevenant après l’avoir déclaré coupable d’une infraction.

Lorsque les circonstances s’y prêtent, le ministre peut, conformément à la Loi sur la qualité de l’environnement, ordonner l’exécution de certaines mesures ou révoquer une autorisation.

Urgence-Environnement

Une urgence environnementale concerne toute situation subite qui menace ou affecte la qualité de l’eau, de l’air, du sol, de la faune, des habitats fauniques ou de l’environnement dans lequel évolue l’être humain ou qui est sur le point la détériorer et qui nécessite une intervention immédiate. Pour répondre à ce type d’urgence en tout temps et partout au Québec, le Ministère dispose d’une équipe permanente d’intervention rapide et efficace. Visitez la page d’Urgence-Environnement pour en savoir plus.

Pour signaler la présence accidentelle d’un contaminant dans l’environnement, composez le 1 866 694-5454.

Coordonnées

Pour tout renseignement, vous pouvez communiquer avec le Centre de renseignements du Ministère par :

Téléphone : 418 521-3830 ou 1 800 561-1616 (sans frais)
Télécopieur : 418 646-5974
Formulaire Demande de renseignements

Pour communiquer avec les bureaux régionaux, consultez la page sur les directions régionales du Ministère.

Évaluation de la page En savoir plus

Dans le cadre de son Plan stratégique 2019-2023, le Ministère souhaite améliorer l'accessibilité de l'information disponible sur son site Web. Nous sollicitons donc votre collaboration, par l'entremise d'un sondage en bas de chacune des pages, qui nous permettra d'évaluer la facilité avec laquelle vous y trouvez l'information que vous recherchez.

À quel point était-il facile d'obtenir l'information que vous recherchiez aujourd'hui?
Facile Difficile


 Ministère de l’Environnement, de la Lutte contre les changements climatiques, de la Faune et des Parcs
© Gouvernement du Québec, 2022