Aller au contenu
 
Ministère de l'Environnement
et de la Lutte contre les changements climatiques
Recherche Quebec.ca
Navigation par thématique
Menu de la section ministère

Communiqué de presse

Québec lance une campagne publicitaire pour mobiliser la population dans la lutte contre les changements climatiques

Québec, le 31 mai 2021. – « La réduction des émissions de gaz à effet de serre, ça passe par nos grands projets et nos actions au quotidien. Prenons tous part à la lutte contre les changements climatiques. » Tel est le message que le gouvernement du Québec véhicule dans sa première campagne publicitaire visant à inciter les Québécoises et les Québécois à participer à ce grand projet collectif à ses côtés.
 
S’inscrivant dans la foulée du Plan pour une économie verte 2030 (PEV 2030), qui fait une large place à l’électrification de l’économie, la campagne illustre quelques-unes des nombreuses actions en cours au Québec pour réduire les émissions de gaz à effet de serre (GES), construire une économie verte et mieux s’adapter aux impacts des changements climatiques. À l’image des carrés qui composent la courtepointe, élément central de la campagne publicitaire, toutes nos actions communes de lutte contre les changements climatiques forment un tout et nous engagent vers un avenir rassurant.
 
Cette campagne est l’occasion pour le gouvernement de réitérer sa vision pour accélérer la transition climatique et de parler des mesures, politiques, lois et règlements structurants qu’il mettra en œuvre dans le cadre du PEV 2030. D’ailleurs, plusieurs mesures ont déjà été annoncées depuis son entrée en vigueur, le 1er avril dernier : investissements massifs en faveur de l’électrification des transports, des bâtiments et des industries, soutien au développement de nouvelles sources d’énergie propres, telles que les biocarburants, les bioénergies ou l’hydrogène vert, appui à des initiatives citoyennes, etc.
 
Selon le Baromètre de l’action climatique 2020 du Laboratoire de l’action climatique, 89 % des Québécois désirent contribuer à la lutte contre les changements climatiques en modifiant certains de leurs choix et activités au quotidien, mais seulement 34 % croient que la majorité des Québécois et Québécoises font leur part, individuellement, dans cette lutte. En démontrant qu’un changement profond est en train de s’opérer dans la société, le gouvernement fait le pari qu’il créera un effet d’entraînement dans la population.
 
Par ailleurs, la campagne fait un clin d’œil aux diverses parties de la société qui sont déjà en action. En effet, nombre d’entreprises prennent déjà le virage vert en améliorant leur efficacité énergétique ou en développant des technologies propres. De plus en plus de municipalités mettent en œuvre des plans ambitieux pour réduire leurs émissions de GES et planifient leur développement urbain pour tenir compte des changements climatiques et ainsi mieux s’adapter à leurs impacts. Dans les communautés, des citoyens se regroupent, créent des ruelles vertes, des potagers communautaires, achètent local, adoptent l’autopartage, covoiturent ou encore utilisent les transports collectifs ou actifs.
 
Le Québec s’est doté d’une cible de réduction des émissions de gaz à effet de serre de 37,5 % sous leur niveau de 1990 d’ici 2030. Comme il l’a annoncé dans le PEV 2030, le gouvernement entend prendre un engagement à plus long terme, dans le but d’atteindre la carboneutralité à l’horizon 2050.

Citation :
 
« Le Plan pour une économie verte 2030, c’est un geste fort que notre gouvernement a posé pour répondre aux nombreux défis que présente l’urgence climatique. Et je crois véritablement que la participation de l’ensemble de la société est essentielle à l’atteinte de nos objectifs climatiques. L’une des clefs essentielles de l’engagement étant de montrer la puissance des actions tant individuelles que collectives. C’est ce que cette première campagne souhaite démontrer. Avec la participation de tous, entreprises, municipalités, citoyens, en misant sur nos forces, nous pourrons accélérer notre transition climatique. »
 
Benoit Charette, ministre de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, ministre responsable de la Lutte contre le racisme et ministre responsable de la région de Laval
 
Faits saillants : 
  • La campagne publicitaire débute ce lundi sur les principales chaînes de télévision francophones et sur le Web. Elle aura cours jusqu’au 27 juin 2021.
     
  • De nombreuses mesures ont été prises afin de réduire les impacts environnementaux liés à la production de la publicité. Par exemple, la courtepointe a été créée à partir de matières recyclées par une artiste québécoise et les costumes utilisés par les comédiens étaient de seconde main. Le gaspillage alimentaire a été limité au maximum. Les déplacements des équipes et des équipements ont été soigneusement planifiés afin de limiter les émissions de GES. Celles qui n’ont pas pu être évitées ont été compensées par l’achat de crédits carbone éducatifs auprès de Carbone Scol'ERE, un projet unique qui permet également de financer un programme éducatif dans les écoles primaires du Québec.
     
  • La campagne a également été produite dans le respect des mesures sanitaires en vigueur à ce moment.
 
Liens connexes :   
- 30 -

SOURCE :

Claude Potvin 
Directrice des communications 
Cabinet du ministre de l’Environnement 
et de la Lutte contre les changements climatiques, ministre responsable de la Lutte contre le racisme et ministre responsable 
de la région de Laval 
claude.potvin@environnement.gouv.qc.ca
Tél. : 418 521-3911

INFORMATION :

Relations avec les médias
Ministère de l’Environnement
et de la Lutte contre les changements climatiques
Tél. : 418 521-3991
 

 

À quel point était-il facile d'obtenir l'information que vous recherchiez aujourd'hui ?
Facile Difficile