Le bassin versant : un territoire pour les rivières

Glossaire

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

A

Affluent : 
Cours d'eau qui se jette dans un autre.

Amont : 
Vient de « à mont » qui veut dire vers la montagne. L’amont d’une rivière est la partie du cours d’eau située près de la source. Il se trouve dans la direction d’où vient le courant.

Aquacole : 
Qui se rapporte à l'aquaculture ou l'aquiculture, c'est à dire à l'élevage de poissons et d'espèces marines en vue de leur commercialisation (ex : pisciculture, mytiliculture, ostréiculture).

Aval : 
Vient de « à val », qui signifie vers la vallée. L’aval d’un cours d’eau est la partie située vers la vallée. Il se trouve dans la direction où va le courant.

B

Bactéries : 
Organismes microscopiques composés d’une seule cellule et considérés ni comme un animal ni comme un végétal. Les bactéries ont des formes très variées et peuvent vivre dans l’eau, dans le sol ou dans des organismes vivants.

Biodégradés : 
Se dit de produits décomposés par l’action d’organismes vivants présents dans l’eau. La biodégradation est l’un des processus les plus importants; elle permet à un milieu de lutter naturellement contre la pollution.

C

Chaînes moléculaires : 
Ensembles de molécules, elles-mêmes formées d’atomes liés les uns aux autres.

Concentration : 
Quantité d’un produit présent dans un volume d’eau.

Conductivité : 
Faculté d’une substance à conduire le courant électrique. La mesure de la conductivité de l’eau permet de déterminer sa minéralisation. Il existe une relation entre la teneur en sels dissous d’une eau et sa faculté à conduire le passage d’un courant électrique. Lorsqu’elle conduit bien le courant, on dit qu’elle présente une bonne conductivité électrique.

Contamination 
Introduction dans l’eau ou dans un organisme vivant de toute substance qui la rend impropre à l’usage prévu. Dans les rivières, les poissons, selon leur régime alimentaire, peuvent ingérer des petites doses de substances toxiques qui vont ensuite s’accumuler dans leurs tissus.

Critères de qualité : 
C'est la concentration d'un contaminant qui, si elle est dépassée, risque d'entrainer la perte complète ou partielle de l'usage pour lequel elle a été définie.

Cycle : 
Suite de phénomènes qui se renouvellent toujours dans le même ordre. On parle souvent du cycle des saisons ou des heures.

D

Débit : 
Volume d’eau qui s'écoule dans un cours d'eau durant une période donnée. Son unité de mesure est le mètre cube par seconde (m3/s en rivière ou L/s en rejet).

Déjections : 
Résidus de la digestion des animaux ou des humains.

Désoxygénation : 
Élimination partielle ou totale de l’oxygène dissous dans l’eau. Dans le cas de l’eutrophisation, les algues consomment l’oxygène disponible dans l’eau.

Dilution : 
Action de mélanger des eaux polluées avec des eaux du milieu naturel.

Diversité des espèces : 
Grande variété des espèces. Une espèce est un ensemble d’êtres vivants qui se ressemblent et qui se reproduisent seulement entre eux. Le plus souvent, on parle de la diversité des espèces dans une région. Par exemple, au Québec, il y a 31650 espèces animales et 8800 espèces végétales.

E

Effluents industriels : 
Ensemble des eaux provenant d’une industrie et étant susceptibles de contenir des substances polluantes.

Effluents urbains : 
Ensemble des eaux à évacuer d’une ville et des matières qu’elles sont susceptibles de transporter.

Embouchure : 
Ouverture par laquelle un cours d’eau se jette dans la mer, dans un lac ou dans un autre cours d’eau dont il est un affluent.

Engrais minéraux : 
Substances que l’on mêle au sol pour le fertiliser (par l’introduction des principes chimiques immédiatement utilisables par la végétation).

Envaser : 
Remplir de vase. Le fond de la rivière s’envase lorsque l’eau est chargée en particules fines. Celles-ci se déposent dans son fond quand le courant de la rivière ralentit.

Épandues : 
Du verbe épandre. Il s’agit ici d’étaler des engrais naturels (lisier, fumier) sur un sol pour le fertiliser.

Épurés : 
Rendus plus purs. Se dit de rejets d’eau dont on a éliminé les éléments impurs.

Estuaire : 
Région de l’embouchure d’un cours d’eau dessinant dans le rivage une sorte de golfe évasé et soumis aux mouvements des flots de la marée.

Eutrophisation : 
Enrichissement de l’eau par des matières fertilisantes, en particulier par des composés d’azote et de phosphore, qui, à température élevée, accélèrent la croissance d'algues et autres végétaux. Ce développement aquatique peut parfois entraîner une désoxygénation des eaux.

F

Façonné : 
Dont la forme est modifiée. Se dit aussi d’une terre ou d’un champ labouré.

Fécale : 
Qui a rapport aux excréments, déjections ou résidus de la digestion.

Fertilisants : 
Se dit de produits qui favorisent la croissance des plantes et augmentent la production de la végétation lorsqu’on l’étale sur la terre. S’ils sont présents dans l’eau des rivières, les fertilisants peuvent favoriser la croissance des algues.

Fluviale : 
Relative aux fleuves. La navigation fluviale se fait sur les fleuves.

Fosse septique : 
Réservoir étanche, généralement établi sous le niveau du sol, où s’effectue (par décantation et flottation naturelle) le traitement des eaux usées d’une résidence privée ou d'une petite collectivité. L’effluent issu de ce réservoir est acheminé vers un élément épurateur puis dispersé dans le sol ou évacué dans un milieu récepteur (rivière, fossé...).

Frayères : 
Endroits où les poissons se reproduisent et déposent leurs œufs.

Fumier : 
Mélange des litières (paille, fourrage, etc.) et des déjections liquides et solides des chevaux et bestiaux; produit utilisé comme engrais.

H

Hydroélectricité : 
Électricité produite par l’énergie hydraulique. Les barrages construits sur les rivières utilisent la force du courant pour faire tourner des turbines et transformer ainsi cette énergie en électricité.

Hydrologie : 
Science appliquée au cycle de l’eau, des précipitations, de l’écoulement ou de l’infiltration et des réserves en eau.

I

Industries chimiques : 
Industries de fabrication des produits chimiques.

Industries lourdes 
Industrie de première transformation des matières premières pondéreuses.

Industries de transformation des métaux : 
Industrie d’extraction, d’affinage des métaux et d’élaboration d’alliages (fusion de différents métaux). Ces transformations sont réalisées dans des usines métallurgiques et sidérurgiques. Le but essentiel de la sidérurgie est la fabrication des aciers.

Intégrité : 
État d’une chose qui est demeurée intacte, totale, entière. Un milieu naturel est intègre lorsqu’il n’a pas été modifié, détérioré.

Interagir : 
Avoir une action réciproque, interactive. Faire une action sur quelqu’un ou quelque chose et en recevoir une réaction en retour.

Irriguer : 
Faire couler de l’eau. Arroser artificiellement la terre en créant des canaux, des fossés qui conduisent l’eau de la rivière vers des terres cultivables.

L

Lisier : 
Mélange d’excréments d’animaux contenant une grande quantité d’eau, conservé dans des fosses ouvertes pour servir d’engrais.

M

Maritime : 
Qui a rapport à la mer. La navigation maritime se fait sur la mer.

Matières organiques : 
Matières d’origine organique, c’est-à-dire provenant de la décomposition, de débris ou de rejets d’organismes vivants. Ces produits peuvent être dégradés par des micro-organismes.

Matières en suspension 
Dans les rivières non polluées, les matières en suspension proviennent généralement des effets de l’érosion naturelle des sols, de particules d’origine végétales et du plancton. Dans les zones rurales où le déboisement accélère l’érosion des sols, les eaux d’irrigation reviennent souvent chargées en matières en suspension. Dans les zones industrielles et urbaines, les eaux résiduaires contribuent à l’élévation des matières en suspension.

Méandres : 
Courbes, contours, sinuosités d’un cours d’eau.

Métaux lourds : 
Appellation donnée à certains métaux pondéreux qui peuvent s’accumuler dans les organismes vivants.

Mètres cube (m3) : 
Unité de volume. Un mètre cube est l’équivalent de 1000 litres.

Micro-organismes : 
Organismes vivants, visibles seulement au microscope.

N

Nappes souterraines : 
Étendues d’eau occupant une dépression ou une cavité souterraine.

P

Pesticides : 
Ces produits – chimiques, biologiques ou naturels – sont utilisés contre les parasites végétaux ou animaux qui affectent les cultures. Ils se présentent sous plusieurs formes: liquide, en poudre, en aérosol, etc. S’il sont mal utilisés, on peut les retrouver présents dans le milieu naturel, notamment dans les rivières où ils peuvent devenir dangereux pour l’être humain et l’environnement.

pH : 
Indice exprimant l’acidité d’un liquide (à partir de la mesure de la concentration des ions hydrogène [H+] dans l'eau). Le pH s’évalue par une échelle allant de 0 à 14. De 0 à 7 les solutions sont acides; à 7 elles sont neutres; entre 7 et 14 elles sont basiques.

Potable : 
Qui peut être bu sans danger pour la santé.

Proliférer : 
Se multiplier en abondance et rapidement (plantes ou animaux).

Prolifération 
Multiplication rapide, action de proliférer.

R

Rapides : 
Parties d’un cours d’eau où le courant est rapide, agité et tourbillonnant.

Régime d’écoulement : 
Manière dont se produisent certains mouvements. Le régime d’écoulement d’une rivière est caractérisé par les variations de son débit.

Règlements : 
Décisions administratives fixant des règles générales qui doivent être respectées. Textes qui assurent l’exécution d’une loi.

Réseaux d’égouts : 
Ensembles des canalisations et branchements généralement souterrains servant à l’écoulement et à l’évacuation des eaux domestiques et industrielles des villes.

S

Sédiments : 
Matériaux fins déposés au fond des rivières, des lacs et des océans.

Sels minéraux : 
Composés que l’on retrouve naturellement dans les eaux. Ils proviennent de la dissolution des roches ou par exemple de l’infiltration d’eaux marines. Le sel ou chlorure de sodium est le plus connu. Le rejet de matières polluantes peut aussi créer un apport en sels minéraux et faire augmenter leur concentration dans l’eau de la rivière.

Station d’épuration : 
Ensemble d’ouvrages destinés au traitement des eaux usées domestiques, industrielles ou pluviales, ainsi qu’au traitement de leurs résidus, de façon à protéger le milieu naturel dans lequel sont déversées ces eaux traitées.

Système d’épandage souterrain
Système, composé de canalisations ou de tuyaux percés de trous, qui permet de disperser sous la terre les eaux sortant d’une fosse septique.

T

Transport sédimentaire : 
Déplacement des sédiments, graviers, galets déposés au fond d’un cours d’eau sous l’action de la force des courants.

Toxique : 
Qui agit comme un poison.

Turbidité : 
État d’un liquide trouble. Réduction de la transparence de l’eau due à la présence de particules finement dispersées en suspension.

U

Urbanisation : 
Développement des villes. Transformation d’un espace rural en espace urbain.

V

Virus : 
Micro-organisme qui produit une infection. Seuls les plus grands sont visibles au microscope. La majorité exigent l’emploi du microscope électronique. Il existe des virus chez les bactéries (bactériophages), les animaux, les plantes et les protozoaires; on distingue chez l'homme 15 familles de virus. Ils sont responsables de nombreuses maladies.

 

 

Pour continuer la visite, cliquez sur l'une des images suivantes : 

Le bassin versant : un territoire à découvrir
Le bassin versant : un territoire à découvrir
Qu’est qu’un bassin-versant?
Qu’estce qu’un bassin versant ?
Quelques notions d’hydrologie
Quelques notions d’hydrologie
Des activités qui polluent...
Des activités qui polluent...
Comment mesure-t-on la pollution?
Comment mesure-t-on la pollution?
La rivière et ses usages
La rivière et ses usages

Publication : mois année

À quel point était-il facile d'obtenir l'information que vous recherchiez aujourd'hui ?
Facile Difficile