Le bassin versant : un territoire pour les rivières

Des activités qui polluent

L’eau a le pouvoir de laver. La dilution est la première façon de lutter contre la pollution. L’homme s’est toujours servi de l’eau pour laver, nettoyer, dissoudre la pollution. Il a rejeté dans les rivières, les fleuves, les océans des substances polluantes qui résultent de ses activités. Aujourd’hui, ces rejets polluants sont généralement épurés avant d’être rejetés. Il peut toutefois arriver qu’ils soient évacués encore directement ou accidentellement. On distingue trois principales sources de pollution. Elles proviennent des activités agricoles, des activités urbaines et des activités industrielles. De façon moins directe, l’aménagement du territoire peut aussi avoir des impacts sur la qualité de l’eau des rivières. Les activités industrielles et urbaines génèrent une pollution dite « ponctuelle » c’est-à-dire dont la source est bien localisée. L’agriculture entraîne par contre une pollution dite « diffuse ».

L'aménagement du territoire Les activités urbaines Les activités agricoles Les activités industrielles

Rejets industriels Les activités industrielles
Les industriels peuvent utiliser l’eau pour fabriquer les produits (eaux de procédé), pour refroidir les machines (eaux de refroidissement), pour l’hygiène des employés (eaux sanitaires) ou pour nettoyer l’usine (eaux de lavage). La fabrication de certains produits nécessite une grande consommation d’eau. Il faut par exemple 80 litres d’eau pour fabriquer un kilo de sucre. Tous les ateliers de production ne génèrent pas une pollution de même type ni de même importance. On distingue différents types d’activités industrielles. Par exemple, les industries lourdes, les industries chimiques et certaines industries de transformation des métaux peuvent être la source d’une pollution toxique et persistante. Certains produits rejetés ont une durée de vie longue avant de pouvoir être biodégradés. Les industries de fabrication des produits alimentaires rejettent principalement de la matière organique et des fertilisants.

Les rejets d’eau polluée des industries sont appelés les effluents industriels. Dans de nombreux pays, la loi oblige les entreprises à épurer leurs effluents avant de les rejeter dans un cours d’eau. Ceux-ci transitent par des stations de traitement. À la sortie, ils doivent respecter des normes de rejets, c’est-à-dire que leur concentration en substances polluantes ne doit pas excéder certaines limites. Certaines usines sont équipées de leur propre station d'épuration, d’autres envoient leurs effluents vers une station municipale où ceux-ci sont traités avec l’ensemble des eaux usées de la ville. Certaines industries émettent des gaz pollués dans l’atmosphère. Ces gaz sont chargés en particules toxiques qui peuvent ensuite, sous l’action des vents et de la pluie, se déposer dans les rivières. La fabrication génère aussi une activité de transport importante : arrivée de matériaux bruts, départ de produits finis. Qu’il s’agisse de transport par voie terrestre, maritime ou fluviale, il existe des risques de pollution accidentelle au cours du transport, du chargement et du déchargement des produits.

Pollution d'origine agricole

Les activités agricoles
Les agriculteurs utilisent l’eau pour abreuver le bétail et irriguer les terres cultivables. Les déjections animales (lisier, fumier) sont source de pollution. Lorsque les animaux sont concentrés de façon importante sur un même site (élevage hors-sol), il y a concentration de la pollution. Les déjections doivent être stockées dans une fosse avant d’être épandues dans les champs en respectant certains règlements. Les agriculteurs utilisent des engrais minéraux et des pesticides pour améliorer le rendement de leur culture. La mauvaise utilisation d’engrais, de façon non adaptée aux besoins des sols et des cultures, est source de pollution diffuse. Les produits épandus en surplus ne sont pas absorbés par les plantes. Ils ruissellent à la surface du sol ou s’infiltrent dans le sol en direction des rivières ou des nappes souterraines.
Rejets urbains Les activités urbaines
Les hommes utilisent l’eau tous les jours pour se désaltérer, se laver, cuisiner et accomplir un grand nombre de tâches domestiques. Dans les villes, après avoir été utilisée, l’eau dite « usée » est collectée par un réseau d'égouts. Les effluents urbains sont acheminés par ce réseau jusqu'à une station d'épuration où ils sont traités avant d’être rejetés à la rivière. Il existe différents types de stations d’épuration. Les effluents doivent respecter certaines normes avant d’être rejetés. Le couple « réseau d’égouts + station d’épuration » s’appelle un système d’assainissement. Seul un système d’assainissement en bon état (réseau bien conçu, non percé et station d’épuration performante) peut permettre un traitement correct de la pollution d’origine urbaine. Les eaux de pluies qui ruissellent sur des surfaces imperméabilisées (rues, stationnement, toitures) peuvent aussi être source de pollution. Il devient nécessaire de les prendre en compte dans les projets d’assainissement. Dans les campagnes, lorsque les habitations ne sont pas concentrées autour d’un centre-ville, les effluents ne peuvent pas être traités de façon collective. Chaque habitation doit alors être équipée d’une fosse septique et d’un système d'épandage souterrain qui permet d’infiltrer les eaux traitées dans le sol.
Impacts d'aménagement L’aménagement du territoire
L’homme a souvent façonné les paysages des bassins versants. En coupant la forêt ou en asséchant les zones humides, en creusant et en rectifiant le trajet des rivières, il ne permet plus à certains milieux de retenir ou d’absorber une partie de la pollution. L’eau de pluie ruisselle plus vite sur les sols et se charge en particules de terre. L’eau des rivières devient ainsi plus trouble et le fond des cours d’eau a tendance à s’envaser. Cette vase peut aussi envahir les frayères et gêner la reproduction des poissons.

Pour continuer la visite, cliquez sur l'une des images suivantes : 

Le bassin versant : un territoire à découvrir
Le bassin versant : un territoire à découvrir

Qu’est qu’un bassin-versant?
Qu’est-ce qu’un bassin versant?

Quelques notions d’hydrologie
Quelques notions d’hydrologie
Comment mesure-t-on la pollution?
Comment mesure-t-on la pollution?
La rivière et ses usages
La rivière et ses usages
Glossaire
Glossaire

 

À quel point était-il facile d'obtenir l'information que vous recherchiez aujourd'hui ?
Facile Difficile