Aller au contenu
 
Ministère de l'Environnement
et de la Lutte contre les changements climatiques
Recherche Quebec.ca
Navigation par thématique
Menu de la section ministère

Communiqué de presse

La MRC de Lotbinière a obtenu une subvention de plus de 1,6 M$ du gouvernement du Québec pour son projet de compostage

Québec, le 16 novembre 2021. – Le gouvernement du Québec soutient le projet de compostage de la MRC de Lotbinière à hauteur de 1 649 867 $. Cette somme lui a été accordée en vertu du Programme de traitement des matières organiques par biométhanisation et compostage (PTMOBC), qui découle à la fois de la Politique québécoise de gestion des matières résiduelles et de la Stratégie de valorisation de la matière organique, en plus de rejoindre les objectifs du Plan pour une économie verte 2030.
 
C’est ce qu’ont fait savoir ce mardi le ministre de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, M. Benoit Charette, la députée de Lotbinière-Frontenac et adjointe parlementaire de la ministre de la Sécurité publique, Mme Isabelle Lecours, et le député de Nicolet-Bécancour et adjoint parlementaire du premier ministre (volets projet Saint-Laurent et zones d’innovation), M. Donald Martel, de concert avec le préfet de la MRC de Lotbinière, M. Normand Côté.
 
L’aménagement d'un site de compostage ouvert au lieu d'enfouissement technique de Saint-Flavien coûtera approximativement 6,2 M$ à la MRC de Lotbinière. Les travaux consisteront à réaliser une plateforme de compostage semi-couverte de 6 970 m2 ayant une capacité de stockage de 6 000 tonnes. La construction d’un bassin de rétention de 3 000 m3 est également prévue pour récupérer les liquides résiduels produits par le compostage des matières organiques ainsi que les eaux de pluie. Un appel d’offres public sera lancé à cet effet, par la MRC de Lotbinière, au cours des prochains mois, puisque le début des travaux est prévu dès le printemps 2022.
 
Les nouvelles installations permettront de traiter les résidus alimentaires et les résidus verts des quelque 36 000 habitants des 18 municipalités de la MRC de Lotbinière et de quatre municipalités de la MRC de Bécancour, soit Deschaillons-sur-Saint-Laurent, Fortierville, Parisville et Sainte-Françoise. Elles desserviront aussi une partie des institutions, commerces et industries du territoire de la MRC de Lotbinière.
 
On estime qu’à partir de la cinquième année d’exploitation, on pourra transformer à Saint-Flavien quelque 5 000 tonnes métriques de matières organiques en près de 3 000 tonnes métriques de compost qui sera redistribué aux citoyens et aux agriculteurs et qui servira à d’autres usages techniques. L’opération permettra du même coup de réduire les émissions de gaz à effet de serre (GES) de 800 tonnes en équivalent CO2 par an. Des bacs roulants et des récipients de cuisine ont été offerts à la population concernée pour assurer la récupération des matières organiques.
 
Citations :
 
« Notre objectif est de valoriser 70 % de nos matières organiques d’ici 2030. Pour y arriver, nous souhaitons soutenir le développement des infrastructures collectives dont nous avons besoin et récupérer nos matières organiques avec soin. En ce sens, ce projet de la MRC de Lotbinière contribue à améliorer la gestion des matières résiduelles au Québec tout en s’inscrivant dans la lutte contre les changements climatiques. Je me réjouis de la construction d’un site de compostage à Saint-Flavien et je tiens à féliciter la MRC de Lotbinière et ses partenaires. »
 
Benoit Charette, ministre de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques
 
« L’arrivée du compostage était très attendue par les citoyens, qui y voient de nombreux avantages. Grâce au travail acharné de la MRC de Lotbinière, que je félicite pour son initiative, la population pourra poser des gestes concrets pour participer à l’économie circulaire, mieux gérer ses matières résiduelles et réduire ses émissions de gaz à effet de serre. »
 
Isabelle Lecours, députée de Lotbinière-Frontenac et adjointe parlementaire de la ministre de la Sécurité publique
 
« Je suis à la fois heureux et fier de voir que mes concitoyens de Deschaillons-sur-Saint-Laurent, Sainte-Françoise, Fortierville et Parisville sont appelés à collaborer à ce projet et à profiter de ses retombées, et je souhaite que les citoyens de l’ensemble des municipalités de Nicolet-Bécancour puissent bientôt avoir accès à de tels services. »
 
Donald Martel, député de Nicolet-Bécancour et adjoint parlementaire du premier ministre (volets projet Saint-Laurent et zones d’innovation)
 
« La MRC de Lotbinière se réjouit de l'obtention de cette aide financière, qui nous permettra de compléter le processus de traitement des matières organiques à même le territoire. L'engouement des citoyennes et des citoyens pour la troisième voie de collecte est impressionnant depuis sa mise en place et il s'accentuera très certainement avec son déploiement. Il est important de rappeler que ce projet s’inscrit pleinement dans la vision de développement durable dont la MRC s’est dotée à travers sa planification stratégique. »
 
Normand Côté, préfet de la MRC de Lotbinière
 
Faits saillants :
  • À l'heure actuelle, les matières organiques constituent environ 55 % des 5,8 millions de tonnes de matières résiduelles éliminées chaque année au Québec. Le secteur des déchets représente aussi le cinquième émetteur de GES en importance au Québec, avec l'émission d'environ 4,55 millions de tonnes en équivalent CO2 par année.
  • Afin de détourner de l’élimination la matière organique que la population du Québec produit, le gouvernement du Québec a lancé la Stratégie de valorisation de la matière organique en juillet 2020. Cette stratégie, qui s'accompagne d'un budget de 1,2 G$ d’ici 2030, a notamment permis de bonifier les programmes qui financent la gestion des matières organiques. C'est le cas du Programme de traitement des matières organiques par biométhanisation et compostage (PTMOBC), dont le budget total est de 554 M$.
  • Le PTMOBC offre un soutien financier au milieu municipal et au secteur privé pour l’installation d’infrastructures permettant de traiter la matière organique au moyen du compostage ou de la biométhanisation. Ce programme permet également de réduire les émissions québécoises de GES afin de contribuer à l’atteinte des objectifs québécois en matière de lutte contre les changements climatiques.
  • Avec le projet annoncé aujourd’hui, le PTMOBC soutient 22 projets de traitement des matières organiques par biométhanisation ou compostage, répartis dans 12 régions. Ces projets représentent des investissements de plus de 279,8 M$. Treize de ces projets en sont déjà au stade de l’exploitation. 
Liens connexes :  
- 30 -

SOURCE :

Rosalie Tremblay-Cloutier
Attachée de presse
Cabinet du ministre de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, ministre responsable de la Lutte contre le racisme et ministre responsable de la région de Laval
Tél. : 438 777-3777
 

INFORMATION :

Relations avec les médias
Ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques
Tél. : 418 521-3991

 

À quel point était-il facile d'obtenir l'information que vous recherchiez aujourd'hui ?
Facile Difficile