Aller au contenu
 
Ministère de l'Environnement
et de la Lutte contre les changements climatiques
Recherche Quebec.ca
Navigation par thématique
Menu de la section ministère

Communiqué de presse

Programme Climat municipalités : New Richmond reçoit plus de 381 000 $ pour la réalisation d’un plan de gestion intégrée de la zone côtière de la baie des Chaleurs

New Richmond, le 30 octobre 2019. – La Municipalité de New Richmond coordonnera une démarche de concertation visant l’adaptation aux changements climatiques dans quatre municipalités de la baie des Chaleurs grâce à une aide financière gouvernementale de 381 343 $ provenant du Fonds vert.
 
La ministre déléguée au Développement économique régional et ministre responsable de la région de la Chaudière-Appalaches, de la région du Bas-Saint-Laurent et de la région de la Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine, Mme Marie-Eve Proulx, a fait cette annonce au nom du ministre de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, M. Benoit Charette.
 
L‘initiative fait partie des huit projets sélectionnés à l’issue du premier appel à projets lancé par le ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques (MELCC) dans le cadre du programme Climat municipalités – Phase 2. Les organismes municipaux étaient invités à proposer des projets pilotes visant la réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES) et l’adaptation aux changements climatiques par l’expérimentation de solutions techniques ou sociales innovantes dans leur milieu.
 
La région de la Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine est particulièrement touchée par l’érosion et subit des dommages importants lors des tempêtes, dont la fréquence et l’intensité augmentent en raison des changements climatiques. Avec le soutien du Centre d'initiation à la recherche et d'aide au développement durable (CIRADD), les municipalités de New Richmond, de Bonaventure, de Carleton-sur-Mer et de Maria travailleront de concert à la conception d’un plan de gestion intégrée des zones et des écosystèmes côtiers ainsi qu’à la rédaction de guides de bonnes pratiques pour aider la population à faire face aux changements climatiques. Divers dispositifs de consultation et d’information seront mis sur pied afin que l’ensemble des citoyens, des experts et des intervenants du milieu puissent participer à la recherche de solutions et à la conception des outils, ce qui favorisera leur appropriation.
 
L’expérience acquise permettra de recueillir des données probantes qui pourront être partagées avec d’autres municipalités côtières, conformément aux objectifs du programme Climat municipalités – Phase 2 du MELCC. En effet, l’objectif ultime visé par le Ministère est que les démarches, une fois éprouvées, puissent inspirer d’autres communautés et municipalités de manière à faire progresser la lutte contre les changements climatiques au Québec. 
 
Citations :
 
« Les municipalités sont fortement touchées par les changements climatiques, mais elles sont aussi bien placées pour agir. Elles ont un impact direct sur de nombreux secteurs à fortes émissions de gaz à effet de serre et sur les habitudes de vie des populations locales. Elles connaissent bien les enjeux de leur territoire, ce qui leur permet, notamment, d’y instaurer différentes mesures d’adaptation. Le programme Climat municipalités permet aux organismes municipaux de mettre en œuvre des projets inspirants et reproductibles pouvant renforcer dès maintenant la résilience des collectivités et la transition du Québec vers une économie sobre en carbone. Je félicite la Ville de New Richmond et ses trois partenaires, les municipalités de Bonaventure, Carleton-sur-Mer et Maria, pour la qualité de leur projet.»
 
Benoit Charette, ministre de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques
 
 « Les impacts des changements climatiques sont déjà lourds de conséquences sur l’environnement, sur l’économie ainsi que sur la santé et la sécurité des populations de la baie des Chaleurs. Dans un contexte de changements climatiques, la gestion adaptative s’impose aux municipalités côtières comme une approche efficace à prioriser. Dans ce projet, l’engagement des acteurs locaux, leur leadership et la qualité de la démarche collaborative proposée sont des garanties de succès. Nous sommes fiers de soutenir ce projet qui contribuera à améliorer la résilience de ce beau coin de pays. »
 
Marie-Eve Proulx, ministre déléguée au Développement économique régional et ministre responsable de la région de la Chaudière-Appalaches, de la région du Bas-Saint-Laurent et de la région de la Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine 
 
Faits saillants : 
  • Climat municipalités – Phase 2 est un programme découlant du Plan d’action 2013-2020 sur les changements climatiques qui vise à soutenir le passage à l’action des municipalités dans la lutte contre les changements climatiques. Il comporte deux volets :
    • Volet 1 – Soutien à la préparation de projets de lutte contre les changements climatiques (analyses et études);
    •  Volet 2 – Soutien aux projets pilotes de lutte contre les changements climatiques.
  • L’aide financière accordée dans le cadre du premier appel à projets du volet 2 du programme  totalise plus de 4,4 millions de dollars. Huit projets ont été sélectionnés.
  • Les volets 1 et 2 du programme bénéficient d’une enveloppe globale de 40 M$ provenant du Fonds vert.
  • Le deuxième appel à projet du volet 2 s’est terminé le 20 septembre 2019. Un troisième et dernier appel à projet devrait avoir lieu au printemps 2020. Les demandes d’aide financière pour le volet 1 sont reçues en continu.
  • Le programme prendra fin le 31 décembre 2020. 
Lien connexe : 
  - 30 -

SOURCE :

Amélie Dionne
Directrice des communications
et attachée de presse
Cabinet de la ministre déléguée
au développement économique régional
et ministre responsable de la région de la Chaudière-Appalaches, de la région du Bas-Saint-Laurent et de la région de la Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine et députée de Côte-du-Sud
Tél. : 418 691-5650

INFORMATION :

Relations avec les médias
Ministère de l’Environnement et de la
Lutte contre les changements climatiques
Tél. : 418 521-3991

 

À quel point était-il facile d'obtenir l'information que vous recherchiez aujourd'hui ?
Facile Difficile