Ministère de l'Environnement
et de la Lutte contre les changements climatiques
Recherche Quebec.ca
 

Les Phénix de l'environnement, édition 2009

Protection, restauration ou mise en valeur des milieux naturels et de la biodiversité

Les activités ou les projets contribuent au maintien des milieux naturels et de la biodiversité

Entreprise, institution, association, municipalité ou organisme municipal Groupe environnemental, organisme à but non lucratif ou individu
Lauréat :
Service de l’environnement de la Ville de Québec
Lauréat :
Comité ZIP de la rive nord de l’estuaire

Photo: Rémy Boily

De g. à dr. : M. Raymond Dion et Mme Line Beauchamp

Photo: Rémy Boily

De g. à dr. : M. Raphaël Picard et Mme Line Beauchamp

Renaturalisation de la rivière Saint-Charles

Le projet de renaturalisation des berges de la rivière Saint-Charles est né en 1995 d’une commission composée de membres issus de divers milieux : municipal, universitaire, communauté d’affaires et organismes du milieu. Un projet pilote a été mis de l’avant dès 1996. Devant le succès de cette phase exploratoire, la Ville a complété sa deuxième phase en l’an 2000 dans le secteur de la marina Saint-Roch. Elle a réalisé quatre autres phases de renaturalisation et a créé plus de 65 000 m2 d’habitats fauniques diversifiés. Elle a inauguré la section renaturalisée du parc linéaire en 2008 pour les fêtes du 400e anniversaire de la fondation de la ville de Québec. 

Restauration de la flèche littorale de Pessamit

Le paysage a bien changé à Pessamit! Les dunes, ravagées par le passage des véhicules tout-terrain (VTT), ont été restaurées afin d’augmenter leur résistance à l’érosion. La plantation de plus de 8 000 plants d’espèces indigènes a permis de recouvrir les aires détériorées et près de la moitié des sentiers de VTT sont maintenant fermés. Les travaux ont été réalisés par le Comité ZIP de la rive nord de l’estuaire en étroite collaboration avec le Conseil des Innus de Pessamit. Pour assurer la réussite du projet, la sensibilisation de la communauté a été au cœur des activités.

 Finalistes :

Syndicat de l’UPA Portneuf Ouest
Mise en valeur de la biodiversité de la rivière Niagarette

Le projet de mise en valeur de la biodiversité de la Niagarette consiste à promouvoir la biodiversité en milieu agricole auprès des producteurs participants, à donner une image globale du bassin versant, à cibler les travaux à effectuer, à proposer des solutions et à évaluer les effets positifs sur la qualité de l’eau et la biodiversité du bassin versant de la rivière Niagarette. Le suivi de la qualité de l’eau et des indicateurs fauniques démontre déjà une amélioration, dont le repeuplement de l’omble de fontaine. L’accessibilité des sites et une bonne couverture médiatique assurent la participation de tous.

Municipalité de Saint-Adolphe-d’Howard
Saint-Adolphe-d’Howard : une municipalité où la nature s’impose!

Un attrait particulier de la municipalité de Saint-Adolphe-d’Howard est son territoire encore peu développé, montagneux, boisé et parsemé d’une multitude de lacs et de cours d’eau. On comprend que le site soit apprécié des amateurs de plein air et de tranquillité. La municipalité a misé sur la restauration des rives artificialisées et sur la protection des autres éléments du paysage encore intacts. Elle a instauré une réglementation stricte et a mis sur pied un plan d’action environnemental proactif. Ces actions ont pour but d’assurer un développement contrôlé et encadré du territoire.

Finalistes :

Comité de l’environnement de Chicoutimi
Répertoire des sites à potentiel de conservation et d’aménagement

Pour contribuer à la conservation et à la protection de la diversité biologique, le Comité de l’environnement de Chicoutimi (CEC) a réalisé le projet de Répertoire des sites à potentiel de conservation et d’aménagement sur le territoire de la MRC du Fjord du Saguenay et de la ville de Saguenay. Le CEC a inventorié les principaux sites qui présentent un intérêt écologique. Le projet compte quatre phases et répertorie 187 sites classés en sept catégories, soit la forêt, la faune, le paysage, les milieux humides, les espèces menacées, la géomorphologie et l’archéologie. Ce répertoire est un outil fort apprécié qui favorise, en outre, une gestion efficace du territoire.

Comité ZIP Côte-Nord du Golfe
Guides d’intervention en matière de conservation et de mise en valeur des habitats littoraux d’intérêt dans les MRC de Sept-Rivières et de la Minganie

L’objectif du projet présenté par le Comité ZIP Côte-Nord du Golfe est de répondre au manque de connaissances sur cet immense territoire et d’établir des priorités d’action en matière de conservation et de mise en valeur. Une dizaine d’habitats littoraux sont ciblés et leurs aspects biophysique, géologique, historique et humain sont également présentés. Des recommandations, dans une perspective de développement durable, ont été émises, puis compilées dans un guide mis à la disposition des acteurs du milieu.

Retour à l'index

Évaluation de la page En savoir plus

Dans le cadre de son Plan stratégique 2019-2023, le Ministère souhaite améliorer l'accessibilité de l'information disponible sur son site Web. Nous sollicitons donc votre collaboration, par l'entremise d'un sondage en bas de chacune des pages, qui nous permettra d'évaluer la facilité avec laquelle vous y trouvez l'information que vous recherchez.

À quel point était-il facile d'obtenir l'information que vous recherchiez aujourd'hui ?
Facile Difficile


Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2021