Développement durable, Environnement, Faune et Parcs Bandeau du ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs
Accueil Plan du site Pour nous joindre Québec.ca A propos du site Recherche English

Communiqué de presse

 

Version   
imprimable

Québec informe qu’il a pris une mesure exceptionnelle à l’intention des agriculteurs qui craignent le débordement de leurs fosses à lisiers

Québec, le 2 décembre 2019. – Printemps tardif, hiver hâtif : faute d’avoir pu épandre  leurs lisiers, certains agriculteurs et agricultrices du Québec craignent un débordement de leurs fosses d’ici au printemps 2020, ce qui pourrait notamment contaminer des cours d’eau environnants. En conséquence, le gouvernement du Québec  leur permet, de manière exceptionnelle et sous des conditions strictes, de procéder à un épandage hors saison en décembre 2019.
 
C’est ce qu’ont fait savoir ce lundi le ministre de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, M. Benoit Charette, et le ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation et ministre responsable de la région du Centre-du-Québec, M. André Lamontagne, de concert avec l’Ordre des agronomes du Québec.
 
En effet, des conditions strictes seront imposées aux entreprises agricoles et l’opération devra être supervisée par un agronome. Parmi ces conditions, notons :
  • Que l’agriculteur doit avoir exploré toute alternative possible, dont le transfert vers une fosse disponible dans sa région, pour disposer de ses volumes excédentaires de lisiers;
  • Que les volumes qu’il lui sera exceptionnellement permis d’épandre se limitent strictement à ceux qui sont requis pour assurer une continuité des activités d’élevage et pour éviter tout débordement de fosses d’ici au printemps 2020;
  • Que l’épandage soit fait sous la supervision d’un agronome;
  • Que l’agriculteur présente un plan de rétablissement pour un retour à la conformité environnementale dès 2020, en collaboration avec un agronome;
  • Qu’il faut s’assurer qu’il n’y a aucun écoulement au cours d’eau, sous peine de sanctions.
Rappelons qu’en début de saison, les agriculteurs doivent planifier la façon dont ils entendent disposer adéquatement de leur production de lisiers en conformité avec le Règlement sur les exploitations agricoles (REA).
 
En cet automne 2019 particulièrement froid et neigeux, certains agriculteurs et agricultrices n’ayant pu gérer leurs lisiers de la façon prescrite, cette mesure exceptionnelle permettra de minimiser l’impact éventuel de cette situation sur la qualité de l’environnement.
 
Citations :

« Les aléas de la météo sont bien réels sur les pratiques agricoles. Il en résulte parfois des problèmes, comme c’est le cas ces jours-ci avec les trop-pleins appréhendés de lisiers. Je suis heureux que nous ayons pu trouver une solution ponctuelle pour cet automne 2019, mais le gouvernement du Québec s’engage à aller plus loin. Nous allons évaluer les mesures à développer à court, à moyen et à long termes afin de prévenir une telle situation et appuyer, dans la gestion de leurs lisiers, celles et ceux qui nourrissent notre monde. » 

André Lamontagne, ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation et ministre responsable de la région du Centre-du-Québec
 
« Il est très important de protéger et d’améliorer la qualité de l’eau dans nos lacs, rivières et cours d’eau. C’est notamment pourquoi des normes strictes veillent à encadrer la gestion des déjections animales. Lorsqu’une situation exceptionnelle, posant des risques environnementaux significatifs, nous amène à déroger à ces normes, nous devons exiger que toutes les précautions nécessaires soient déployées. C’est ce que nous faisons, en collaboration avec l’Ordre des agronomes du Québec. »
 
Benoit Charette, ministre de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques
 
« L’Ordre des agronomes comprend que la situation actuelle impose des mesures exceptionnelles et que des conditions particulières doivent être mises en place pour composer avec la situation exceptionnelle qui a cours présentement. »
 
Michel Duval, président de l’Ordre des agronomes du Québec
 
Lien connexe :
 
Pour prendre connaissance du REA : http://www.environnement.gouv.qc.ca/milieu_agri/agricole/faq.htm

SOURCES :

Louis-Julien Dufresne
Attaché de presse
Cabinet du ministre
de l'Environnement et de la Lutte
contre les changements climatiques
Tél. : 418 521‑3911
 
Laurence Voyzelle
Attachée de presse
Cabinet du ministre de l’Agriculture,
des Pêcheries et de l’Alimentation
et ministre responsable du Centre-du-Québec
Tél. : 418 380-2525
 
Laurence Therrien
Responsable des communications
et des relations publiques
Ordre des agronomes du Québec
Tél. : 514 596-3833, poste 223

INFORMATION :

Relations avec les médias
Ministère de l’Environnement
et de la Lutte contre les changements climatiques
Tél. : 418 521-3991

 

Retour aux communiqués


Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2019