Développement durable, Environnement, Faune et Parcs Bandeau du ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs
Accueil Plan du site Pour nous joindre Québec.ca A propos du site Recherche English

Communiqué de presse

 

Version   
imprimable

Le Programme de coopération climatique internationale du Québec remporte un prestigieux prix des Nations Unies

Québec, le 26 septembre 2019. – Le ministre de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, M. Benoit Charette, et la ministre des Relations internationales et de la Francophonie, Mme Nadine Girault, ont appris avec fierté aujourd’hui que le Programme de coopération climatique internationale du Québec (PCCI) est l’un des quinze lauréats des Prix de l'action climatique mondiale décernés par l’Organisation des Nations Unies (ONU). Il s’agit d’une reconnaissance d’autant plus satisfaisante que l’ONU a reçu un nombre record de 670 candidatures cette année.

Les Prix de l'action climatique mondiale des Nations Unies récompensent des entreprises, des gouvernements et d’autres organisations dont les projets de lutte contre les changements climatiques se sont particulièrement démarqués à travers le monde. Le programme québécois est lauréat dans la catégorie « Financement pour des investissements respectueux du climat », qui reconnaît les innovations financières réussies visant l’adaptation et l’atténuation en matière de changements climatiques. 

Lancé en 2016, le PCCI a été créé pour contribuer aux efforts de réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES) et d’adaptation des pays francophones particulièrement vulnérables aux impacts des changements climatiques. Il permet à des entreprises, à des organismes de coopération internationale ainsi qu’à des instituts de recherche du Québec d’établir des partenariats innovants avec des acteurs locaux et de réaliser, dans ces pays, des projets de transfert technologique et de renforcement des capacités. À ce jour, le programme a permis la réalisation de 22 projets dans onze pays différents.

Depuis sa mise sur pied, le PCCI a fait l’objet d’une grande attention sur diverses tribunes à l’international et contribué à l’excellente réputation que le Québec s’est forgée en matière de lutte contre les changements climatiques. Cette semaine, dans le cadre de la Climate Week de New York, le ministre Charette a d’ailleurs été invité à présenter les mesures de solidarité internationale du Québec, dont le PCCI est un élément central. Le ministre a mentionné que les deux appels à projets déjà réalisés ont eu des résultats très convaincants et que son gouvernement avait réservé quelque 12,1 millions de dollars de son budget 2019-2020 pour le lancement d’un troisième appel à projets d’ici la fin de l’année. 
  
Citations :
 
« C’est un véritable honneur de recevoir un prix aussi important, qui vient démontrer à quel point le Québec est un acteur significatif de l’effort mondial de lutte contre les changements climatiques, et ce, grâce aux actions qu’il mène tant à l’intérieur qu’à l’extérieur de ses frontières. Je félicite les entreprises et organisations québécoises participantes ainsi que les organisations locales partenaires des pays où les projets sont réalisés. Ces partenariats ont permis d’instaurer des projets qui feront une réelle différence pour les communautés des pays francophones vulnérables aux changements climatiques qui sont visés par le programme. Non seulement ces projets soutiennent-ils les efforts de ces pays pour s'attaquer aux changements climatiques, mais ils contribuent à y faire progresser de nombreux autres objectifs de développement durable, par exemple l'innovation, l'égalité des sexes et le progrès économique. »
 
Benoit Charette, ministre de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques du Québec
 
« La coopération internationale est un véritable levier pour permettre aux pays en développement de faire face aux défis des changements climatiques. Nous sommes résolument engagés à accroître notre capacité d’action à l’international et fiers de partager notre expertise dans le domaine de la lutte contre les changements climatiques afin de mieux répondre aux priorités exprimées par les organisations partenaires qui travaillent sur le terrain. »
 
Nadine Girault, ministre des Relations internationales et de la Francophonie du Québec
 
« Cette année, nous avons reçu plus de 670 excellents dossiers de candidature dans le cadre des Prix de l’action climatique mondiale de l’ONU. Nous sommes ravis de décerner un prix au Programme de coopération climatique internationale du Québec. Véritable phare, ce programme nous guide vers un avenir plus résilient et plus durable pour tous. Le programme vise à soutenir les efforts déployés pour venir en aide aux pays en développement admissibles, et sa seule source de financement est le marché du carbone de la province. Voilà l’exemple édifiant d’un mécanisme de financement infranational dans le domaine climatique qui est facilement reproductible. »
 
Niclas Svenningsen, directeur du programme de l’Action climatique mondiale de l’ONU sur les changements climatiques
 
Faits saillants :

 Le PCCI, doté d’une enveloppe totale de 30,1 M$, fait partie d’un ensemble de mesures de coopération climatique internationale dont l’enveloppe globale s’élève à 47,1 millions de dollars :
  • Un partenariat technique et financier avec l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) (6,3 M$);
  • Une contribution au Fonds pour les pays les moins avancés (FPMA) géré par le Fonds pour l’environnement mondial (FEM), et un partenariat technique et financier (6 M$);
  • Une contribution financière de 3,0 M$ au Fonds pour l’adaptation de la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques;
  • L’initiative jeunesse (1,39 M$) coordonnée par le ministère des Relations internationales et de la Francophonie. Cette initiative vise à soutenir la mobilité internationale des jeunes âgés de 18 à 35 ans du Québec et des pays francophones les plus vulnérables aux changements climatiques, ainsi que des projets en économie verte et en éducation aux enjeux climatiques;
  • Une contribution financière d’environ 175 000 $ au Fonds pour l’avenir de la Coalition Under2;
  • Une contribution à la traduction du Bulletin des Négociations de la Terre (110 000 $), qui vise à renforcer la capacité des pays francophones à négocier, en français, et à mettre en œuvre les engagements climatiques internationaux.
Les Prix de l'action climatique mondiale 2019 récompensent les mesures climatiques qui ont déjà fait leurs preuves dans les quatre catégories suivantes :
  • « Financement pour des investissements respectueux du climat », dans laquelle le Programme de coopération climatique internationale du Québec a été reconnu;
  • « Santé de la planète », qui rend hommage à des solutions novatrices conciliant la santé humaine et celle de la planète;
  • « Neutralité climatique maintenant », qui reconnaît les efforts déployés par les citoyens, les entreprises et les gouvernements dans le but d’obtenir des résultats concrets dans la transition vers la neutralité climatique;
  • « Des femmes pour des résultats », qui souligne le leadership et la participation essentielle des femmes à la lutte contre les changements climatiques.
Liens connexes :
 
- 30 -

SOURCES :

Louis-Julien Dufresne
Attaché de presse
Cabinet du ministre
de l'Environnement et de la Lutte
contre les changements climatiques
Tél. : 418 521‑3911
Maéva Proteau
Attachée de presse
Cabinet de la ministre des Relations internationales et de la Francophonie
Tél. : 418 454-1748

INFORMATION :

Relations avec les médias
Ministère de l’Environnement
et de la Lutte contre les changements climatiques
Tél. : 418 521-3991
 

 

Retour aux communiqués


Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2019