Développement durable, Environnement, Faune et Parcs Bandeau du ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs
Accueil Plan du site Pour nous joindre Québec.ca A propos du site Recherche English

Communiqué de presse

 

Version   
imprimable

Programme Climat municipalités - Québec accorde plus de 703 000 $ à la MRC Brome-Missisquoi pour améliorer la gestion de l’eau sur son territoire

Cowansville, le 20 août 2019. – La Municipalité régionale de comté (MRC) Brome-Missisquoi pourra expérimenter divers types d’infrastructures vertes pour la gestion des eaux pluviales grâce à une aide financière maximale de 703 200 $ provenant du Fonds vert.  

L’initiative de la MRC fait partie des huit projets sélectionnés à l’issue d’un appel à projets lancé par le ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques (MELCC) dans le cadre du programme Climat municipalités – Phase 2. Les organismes municipaux étaient invités à proposer des projets pilotes visant la réduction des émissions de gaz à effet de serre ou l’adaptation aux impacts des changements climatiques par l’expérimentation de solutions techniques ou sociales dans leur milieu.  

Le ministre de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, M. Benoit Charette, a fait cette annonce lors de son passage à Cowansville ce mardi, en compagnie de la ministre déléguée à l’Éducation, ministre responsable de la Condition féminine et députée de Brome-Missisquoi, Mme Isabelle Charest, ainsi que du préfet de la MRC Brome-Missisquoi et mairesse d’East Farnham, Mme Sylvie Dionne-Raymond. 

Depuis plus de quinze ans, le territoire de la MRC est touché par diverses problématiques liées à l’eau de surface. Qu’il s’agisse des inondations historiques ou des dommages causés aux infrastructures lors de pluies diluviennes, ces événements sont appelés à devenir plus fréquents dans un contexte de changements climatiques. Aussi la MRC souhaite-t-elle mesurer l’efficacité de différents types d’infrastructures vertes en milieux urbain, montagneux et agricole, tous présents sur son territoire.  

La MRC a choisi Bedford pour mener à bien ses expériences en milieu urbain. Un projet d’accompagnement des propriétaires pour le débranchement des gouttières sera expérimenté sur l’ensemble du territoire. En outre, des infrastructures vertes, comme l’aménagement de cellules de biorétention et de tranchées d’infiltration, seront implantées en bordure de deux rues dans un secteur particulièrement vulnérable aux épisodes de surverse d’eaux usées, et des plans spécifiques seront préparés pour les industries et les commerces.  

En milieu montagneux, la MRC testera l’efficacité de divers ouvrages pour corriger les foyers d’érosion, ralentir la vitesse de l’eau et intercepter les sédiments avant leur rejet dans le réseau hydrographique du bassin versant du lac Davignon, source d’eau potable de Cowansville. 

Finalement, la MRC expérimentera, dans un cours d’eau dégradé en milieu agricole, l’aménagement d’un chenal à deux niveaux dans lequel l’eau se concentrera dans un chenal principal, mais pourra déborder dans une plaine végétalisée en période de crue. Ce type d’aménagement permettrait non seulement de stocker un important volume d’eau lors des crues, mais aussi de diminuer l’érosion de berges, de créer des habitats aquatiques plus intéressants et d’améliorer la qualité de l’eau. 

Le projet pilote permettra de recueillir des données probantes sur toutes les mesures réalisées sur le terrain. La MRC partagera ses résultats avec d’autres municipalités, répondant ainsi à l’un des objectifs du programme du MELCC. L’objectif visé par le Ministère est que les projets, une fois éprouvés, puissent être repris et adaptés par différentes communautés et municipalités, contribuant ainsi à la lutte contre les changements climatiques dans l’ensemble du Québec.  

La MRC a conclu des partenariats avec Réseau Environnement, le Regroupement des organismes de bassins versants du Québec, ainsi qu’avec les organismes de bassins versants de la baie Missisquoi et de Yamaska, pour la diffusion des résultats à l’échelle du Québec ainsi que la création d’outils d’information et de formation à l’intention des municipalités désireuses d’implanter de tels aménagements sur leur territoire. 

Citations : 

« Les municipalités sont fortement touchées par les changements climatiques, mais elles sont aussi bien placées pour agir. Elles ont un impact direct sur de nombreux secteurs à fortes émissions de gaz à effet de serre et sur les habitudes de vie des populations locales. Elles connaissent bien les enjeux de leur territoire, ce qui leur permet, notamment, d’y instaurer différentes mesures d’adaptation. Le programme Climat municipalités permet aux organismes municipaux de mettre en œuvre des projets inspirants et reproductibles pouvant renforcer dès maintenant la résilience des collectivités et la transition du Québec vers une économie sobre en carbone. Je félicite la MRC Brome-Missisquoi pour la qualité de son projet. » 

Benoit Charette, ministre de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques

 

« La MRC Brome-Missisquoi agit de manière proactive afin de soutenir ses municipalités dans leurs efforts d’adaptation aux changements climatiques. C’est l’ensemble des collectivités qui bénéficiera des retombées positives du projet, car ce dernier permettra d’améliorer globalement la qualité de l’eau des bassins versants concernés. » 

Isabelle Charest, ministre déléguée à l’Éducation, ministre responsable de la Condition féminine et députée de Brome-Missisquoi

 

« La région de Brome-Missisquoi est un milieu naturel habité, dynamique et innovant. La MRC Brome-Missisquoi a déjà adopté un cadre réglementaire sur la gestion des eaux de surface et du contrôle de l’érosion et mis en œuvre un plan d’action sur la gestion de l’eau. Avec la météo qui tend de plus en plus vers les extrêmes, nous croyons que l’implantation d’infrastructures vertes permettra de continuer à développer de façon réellement durable notre belle région. » 

Sylvie Dionne-Raymond, préfet de la MRC Brome-Missisquoi et mairesse d’East Farnham 

Faits saillants : 

  • Climat municipalités – Phase 2 est un programme découlant du Plan d’action 2013-2020 sur les changements climatiques qui vise à soutenir le passage à l’action des municipalités dans la lutte contre les changements climatiques. Il comporte deux volets :
    • Volet 1 – Soutien à la préparation de projets de lutte contre les changements climatiques (analyses et études);

    • Volet 2 – Soutien aux projets pilotes de lutte contre les changements climatiques.

  • L’aide financière accordée dans le cadre du premier appel à projets du volet 2 du programmetotalise plus de 4,4 millions de dollars. Huit projets ont été sélectionnés.
  • Les volets 1 et 2 du programme bénéficient d’une enveloppe globale de 40 M$ provenant du Fonds vert.
  • Un deuxième appel à projets est en cours dans le cadre du volet 2 et les propositions de projets sont attendues d’ici le 20 septembre 2019. En tout, trois appels à projets sont prévus.
  • Les demandes d’aide financière au volet 1 sont reçues en continu.
  • Le programme prendra fin le 31 décembre 2020, mais les projets soutenus pourront se poursuivre au-delà de cette date. 

Liens connexes : 

 

 

  - 30 –

SOURCES :

Louis-Julien Dufresne
Attaché de presse
Cabinet du ministre
de l'Environnement et de la Lutte
contre les changements climatiques
Tél. : 418 521‑3911

Maryse Dubois
Attachée de presse
Cabinet de la ministre déléguée à l’Éducation
et ministre responsable de la Condition féminine
Tél. : 418 266-3255 

Robert Desmarais
Directeur général
MRC Brome-Missisquoi
Tél. : 450 266-4900, poste 228

INFORMATION :

Relations avec les médias
Ministère de l’Environnement et de la
Lutte contre les changements climatiques
Tél. : 418 521-3991


 

Retour aux communiqués


Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2019