Développement durable, Environnement, Faune et Parcs Bandeau du ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs
Accueil Plan du site Pour nous joindre Québec.ca A propos du site Recherche English

Critères de qualité de l'eau de surface

phosphore total (en P)

mg/L           C.A.S. : 007723-14-0
 

PRÉVENTION DE LA CONTAMINATION (EAU ET ORGANISMES AQUATIQUES)

Aucun critère de qualité retenu pour cet usage


PRÉVENTION DE LA CONTAMINATION (ORGANISMES AQUATIQUES SEULEMENT)

Aucun critère de qualité retenu pour cet usage


VALEUR AIGUË FINALE À L'EFFLUENT

Aucun critère de qualité retenu pour cet usage


PROTECTION DE LA VIE AQUATIQUE (EFFET AIGU)

Aucun critère de qualité retenu pour cet usage


PROTECTION DE LA VIE AQUATIQUE (EFFET CHRONIQUE)
(EC, 2004)
  

Certains facteurs influencent l'effet potentiel du phosphore. Les principaux facteurs physiques généralement mentionnés sont : le type de substrat, la profondeur, la transparence et la température de l'eau, la vitesse du courant et l'ombrage.

Ces caractéristiques ne sont pas prises en compte par les critères de qualité. C'est pourquoi il faut utiliser judicieusement les critères de qualité du phosphore selon le milieu évalué.

(DSÉE, 2009)
  

Les critères de qualité suivants peuvent être utilisés pour évaluer la détérioration d'un lac. Ces critères de qualité ne doivent toutefois pas servir à évaluer les charges de phosphore  qui peuvent être rejetées.

- Pour les lacs oligothrophes dont la concentration naturelle est ou était de moins de 0,01 mg/L, le critère de qualité est défini par une augmentation maximale de 50 %  par rapport à la concentration naturelle sans dépasser 0,01 mg/L.
- Pour limiter l'eutrophisation des lacs dont la concentration naturelle se trouve ou se trouvait entre 0,01 et 0,02 mg/L, le critère de qualité est défini par une augmentation maximale de 50 % par rapport à la concentration naturelle, sans dépasser 0,02 mg/L.

Ces critères de qualité s'appliquent en période sans glace.

0,03 (OMOEE, 1994)
  

Ce critère de qualité vise à limiter la croissance excessive d'algues et de plantes aquatiques dans les ruisseaux et les rivières.

Cette valeur protectrice pour les cours d'eau, n'assure pas toujours la protection des lacs en aval.


PROTECTION DE LA FAUNE TERRESTRE PISCIVORE

Aucun critère de qualité retenu pour cet usage


PROTECTION DES ACTIVITÉS RÉCRÉATIVES ET DE L'ESTHÉTIQUE
(EC, 2004)
  

Certains facteurs influencent l'effet potentiel du phosphore. Les principaux facteurs physiques généralement mentionnés sont : le type de substrat, la profondeur, la transparence et la température de l'eau, la vitesse du courant et l'ombrage.

Ces caractéristiques ne sont pas prises en compte par les critères de qualité. C'est pourquoi il faut utiliser judicieusement les critères de qualité du phosphore selon le milieu évalué.

(DSÉE, 2009)
  

Les critères de qualité suivants peuvent être utilisés pour évaluer la détérioration d'un lac. Ces critères de qualité ne doivent toutefois pas servir à évaluer les charges de phosphore  qui peuvent être rejetées.

- Pour les lacs oligothrophes dont la concentration naturelle est ou était de moins de 0,01 mg/L, le critère de qualité est défini par une augmentation maximale de 50 %  par rapport à la concentration naturelle sans dépasser 0,01 mg/L.
- Pour limiter l'eutrophisation des lacs dont la concentration naturelle se trouve ou se trouvait entre 0,01 et 0,02 mg/L, le critère de qualité est défini par une augmentation maximale de 50 % par rapport à la concentration naturelle, sans dépasser 0,02 mg/L.

Ces critères de qualité s'appliquent en période sans glace.

0,03 (OMOEE, 1994)
  

Ce critère de qualité vise à limiter la croissance excessive d'algues et de plantes aquatiques dans les ruisseaux et les rivières.

Cette valeur protectrice pour les cours d'eau, n'assure pas toujours la protection des lacs en aval.


Référence
  • OMOEE - Ontario Ministry of Environment and Energy (OMOEE) - 1994 - Water Management. Policies, Guidelines, Provincial Water Quality Objectives of the Ministry of Environment and Energy - Toronto, 32 p
  • DSÉE - Direction du suivi de l'état de l'environnement (DSÉE) - 2009 - Communication personnelle - Ministère du Développement durable, de l'Environnement et des Parcs
  • EC - Environnement Canada - 2004 - Canadian guidance framework for the management of phosphorus in freswater systems. Scientific Supporting Document - Bureau national des recommandations et des normes, Direction générale de la coordination et des politiques relatives à l'eau

  • Gouvernement du Québec
    © Gouvernement du Québec, 2019