Navigation par thématique
Menu de la section air

Faits saillants

Décembre 2018 : un important redoux empêche un froid automnal record au sud et réchauffe 2018 au-delà de la normale du 20e siècle

Décembre 2018 a été suffisamment doux (-13,5 °C, anomalie de 1,1 °C) pour faire grimper la température moyenne de 2018 au-dessus de la normale du 20e siècle pour une 21e année consécutive au Québec. Un important redoux avant les Fêtes (anomalie de 7,6 °C du 14 au 22) a mené à cette finale plutôt difficile à prévoir au début décembre. Une vague de froid intense (anomalie de -4,0 °C du 5 au 13) figeait alors le Québec, en continuité avec la plus froide séquence octobre-novembre observée en 82 ans au sud de la province. Cet automne a d’ailleurs été le plus froid en 30 ans au Québec, de l’équinoxe au solstice d’hiver, et le plus froid des archives au sud avant ce redoux. C’est avec un temps des Fêtes légèrement sous la normale (anomalie de -0,4 °C du 24 au 31) qu’a pris fin l’année 2018.

Décembre a été plus près de la normale au sud (-11,2 °C, anomalie de 0,5 °C), où le régime variable de températures a amené moins de neige (40 cm, 81 %) et plus de pluie (22 mm, 191 %) que les quantités attendues et généré plusieurs épisodes de verglas. Au Nord-du-Québec, l’année s’est terminée sur un mois enfin moins froid (-16,1 °C, anomalie de 1,8 °C) que la normale, moins neigeux (25 cm, 60 %) et pratiquement sans pluie (2 mm, 100 %). Le total de précipitations plus élevé au sud de la province (65 mm, 104 %) a ainsi contribué à rehausser la moyenne québécoise (48 mm, 83 %), autant pour les précipitations solides (33 cm, 71 %) que liquides (13 mm, 153 %).

Noël a été blanc au Québec sauf à Montréal, en Montérégie et en Estrie, où la neige avait disparu avant les Fêtes. À la fin décembre, le couvert de neige, sous une bonne couche de verglas au sud, demeurait plus épais que la normale en moyenne au sud (38 cm, +8 cm, 121 %) et à l’échelle du Québec (37 cm, +4 cm, 114 %). En Gaspésie, les conditions de sécheresse, variant de modérée à grave, ont persisté, le déficit de précipitations à long terme s’accroissant même (-200 mm, 72 % de la normale depuis mai) par endroits en décembre.

Chronologie des événements

Du 1er au 3 décembre, la température moyenne se situe 1,5 °C au-dessus de la normale au Québec. De 10 à 20 cm de neige tombent du nord de l’Outaouais à la Beauce, alors que l’on reçoit plutôt de 10 à 20 mm de pluie parfois verglaçante au sud.

Du 4 au 13 décembre, une vague de froid intense balaie le Québec, avec des températures qui se maintiennent à -3,8 °C sous la normale en moyenne et par -6,5 °C le 8. Le temps demeure plutôt sec et il ne tombe que 4 cm de neige en moyenne durant ces dix jours au sud, avec un maximum de 25 cm dans la Chaudière-Appalaches.

Le 8 décembre est la journée la plus froide de ce mois au sud avec une température moyenne de -19,1 °C et une anomalie moyenne de -7,5 °C. Le froid enregistré durant cette nuit, à 9,2 °C sous la normale, est digne de l’Arctique : le minimum moyen de -25,2 °C observé au sud est alors plus froid que le minimum moyen de l’ensemble du Québec, Arctique inclus, qui se situe à -25,0 °C.

Du 14 au 23 décembre, un important redoux fait basculer les températures, qui se retrouvent à 6,9 °C au-dessus de la normale au Québec. L’anomalie atteint 9,9 °C le 15, la journée la plus chaude au Québec avec une température moyenne de -4,0 °C. La température moyenne grimpe à -1,9 °C au sud, un bond de +13,5 °C en seulement deux jours. Près de 5 mm de pluie parfois verglaçante tombent du sud de l’Outaouais à la Beauce en raison du changement de masse d’air le 14.

Le 17 décembre, de 10 à 25 cm de neige tombent de la Chaudière-Appalaches à la Gaspésie, alors qu’une mince couche de verglas s’ajoute en Estrie.

Le 21 décembre est la journée la plus chaude de ce mois au sud de la province avec une température moyenne de -0,9 °C, tout juste sous le point de congélation. Le maximum surpasse 10 °C dans plusieurs régions du sud et atteint 16 °C à Granby. Cette chaleur et la pluie abondante qui s’abat sur le sud du Québec mènent la vie dure au couvert de neige. Les 20 et 21, 19 mm de pluie souvent verglaçante tombent en moyenne au sud, atteignant jusqu’à 87 mm à Saint-Raymond et 96 mm à Port-Daniel. Toutefois, de l’Abitibi-Témiscamingue à la Côte-Nord, il s’ajoute de 10 à 30 cm de neige aux quantités déjà reçues par endroits.

Les 27 et 28 décembre, de 5 à 15 cm de neige tombent partout au sud du Québec. Cette neige est toutefois mélangée avec 10 à 25 mm de pluie de Saint-Jovite à Lac-Mégantic. De la pluie verglaçante est de nouveau rapportée sur le territoire qui s’étend de l’Abitibi-Témiscamingue à la Gaspésie.

Le 30 décembre est la journée la plus froide de ce mois au Québec, avec une température moyenne de -22,1 °C.

Le 31 décembre, le sol blanchit sous une bordée de 10 à 25 cm de neige de l’Outaouais jusqu’à l’est de la province. Toutefois, c’est une autre douche froide de près de 20 mm de pluie par moments verglaçante qui s’abat sur la Montérégie et l’Estrie.

2018 : la séquence de températures moyennes annuelles supérieures à la normale du 20e siècle atteint 21 ans

Pour une 21e année consécutive en 2018, la température moyenne annuelle a été supérieure à la normale du 20e siècle, par plus d’un demi-degré au sud et, finalement, par quelques centièmes de degrés au Québec. La température moyenne de 2018 a toutefois terminé sous la normale de 1981-2010 pour une quatrième reprise en 21 ans au Québec (-2,5 °C, anomalie de -0,5 °C) et pour une cinquième reprise en 21 ans au sud (1,1 °C, anomalie de -0,1 °C). Les précipitations ont atteint la normale annuelle de 1981-2010 au sud (962 mm, +8 mm, 101 %), mais pas au Québec (769 mm, -46 mm, 92 %). Plus de détails suivront dans notre analyse annuelle, à paraître prochainement.

Jusqu’à présent, la saison froide l’a été davantage (-5,3 °C, anomalie de -1,5 °C) et a apporté un peu plus de neige (104 cm, +6 cm, 109 %) et de pluie (140 mm, +12 mm, 106 %) que la normale de 1981-2010, entre octobre et décembre, au sud. Bien que le redoux de la mi-décembre ait libéré une partie de ces précipitations du manteau neigeux, celui-ci demeurait tout de même plus épais que la normale en moyenne au sud (38 cm, +8 cm, 121 %) à la fin décembre. Les premières données sur le contenu en eau du couvert de neige paraîtront dans l’analyse de janvier 2019.

Température maximale (°C)
Température moyenne (°C)
Température minimale (°C)
Pluie totale (mm)
Neige totale (cm)
Neige au sol (cm) Valeurs observées
Température maximale (°C) - Anomalie
Température moyenne (°C) - Anomalie
Température minimale (°C) - Anomalie
Pluie (%) Pourcentage de la normale
Neige (%) Pourcentage de la normale
Neige au sol (%) Pourcentage de la normale
TTempérature maximale (°C) - Classification
Température moyenne (°C) - Classification
Température minimale (°C) - Classification
Sommaire mensuel géostatistique pour le Québec
Température (°C) Moyenne Anomalie
(réf. 1981-2010)
Classification
Maximale -9,7 0,6 Normal
Moyenne -13,5 1,1 Normal
Minimale -17,4 1,7 Normal

Mois précédent